Peindre...

Est-ce une pulsion ?

Est-ce une envie ?

Ce désir d'union

Qui m'envahit.

.

 

Je ne peux accepter

Qu'elle reste encore longtemps,

Ta sainte virginité,

Cette toile immaculée de blanc.

.

 

Je n'en dors plus,

Te souillant de ma peinture.

Je n'en vis plus...

.

 

Que c'est dur !

.

 

Le va et  vient,

De mes gestes,

Accentue le lien...

.

 

Tu n'es pas en reste !

.

 

Tu me provoques

De ton odeur,

Elle m'évoque

Tant de splendeur.

.

 

Après des heures,

Des jours et des nuits,

Ma vigueur

A enfin fuit.

.

 

Je m'écarte

Pour te contempler.

Tu es écarlate.

Je suis éreinté

 

 

Julien P. B. Salisson

15 août 2009

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site